• RESTAURANT DU COEUR ( Témoignage )

     

     


  • Commentaires

    1
    bruce55
    Mardi 20 Octobre 2009 à 16:47
    voici un petit poème que je voulais vous faire partager

    Comment vous dire

    Comment vous dire qu'en ce moment mon c½ur coule d’émotion,
    Que lui seul peut voir le regard des autres est de leurs frustrations,
    Je ne sais pas pourquoi, mais mon c½ur et triste est plein d’émotion,
    Car bientôt les restos du c½ur ouvriront une nouvelle foi leurs portes,
    Pour donner un peu d’amour de chaleur et beaucoup d’’affection.

    Peut-on croire en l'avenir quand on a connu le pire ?
    Peut-on croire en l’amour quand on ne peut plus sourire ?
    Peut-on croire en l'amitié quand on a le c½ur en sursis ?
    Peut-on croire en l’espoir quand on il est devenu inaccessible ?
    Non ! Il faut y croire, car la vie en elle-même est imprévisible.

    Aujourd'hui encore les restos du c½ur viennent en aide au plus démuni,
    Vers vous tous les regards se sont tournés avec l’espoir et l’envie d’offrir,
    Vous qui aidais ces personnes qui vivent dans la précarité avec ce seul désir,
    De faire Oublier une instante idéologie et faire reprendre gout à la vie.

    Pourquoi voir l’avenir quand on croit que tout et impossible,
    Pourquoi cherchez l’amour quand on n'ose plus le vivre,
    Pourquoi cherchez l'amitié quand il y a personne pour le guider,
    Pourquoi ne voir que l’espoir quand on ne connaît que le désespoir,
    Alors, comment regagner la vie quand il n’y a plus de plaisir ou de désir.

    Aujourd'hui encore mon c½ur souffre en silence de cette frustration,
    Mais les restos du c½ur vont faire partager un peu de bonheur à leur façon,
    Pour tenter de lutter contre la faim, la misère et l’exclusion,
    Et essayent de faire de leur mieux pour vous rendre cette désillusion.

    Alors, si seulement dans chaque hêtre il y avait une parcelle de générosité,
    Pour que leur c½ur puise offrir un peu d’amour, d’amitié et de bonté,
    Pour que ces familles, que la vie a fait basculer dans la précarité,
    Peuvent se relever et retrouvé un peu d’amour et de dignité,
    Alors, au fond de mon c½ur je leur dirais merci.

    Je me demande à quoi ça sert et je me pose d’immensité de questions,
    Qui pourrait me dire à quoi ça sert de vivre sans espoir et sans affection !
    Qui pourrait me dire à quoi ça sert de vivre sans amour et sans amitié !
    Qui pourrait me dire à quoi ça sert de vivre sans plaisir et sans désir!
    Personne, car vivre avec la peur de voir ce que sera fait l’avenir !
    Mais on aimerait tous vivre sa vie comme on croit que l'espoir et possible !

    Aujourd’hui
    Cela va faire Vingt-cinq ans que Mr Coluche a lancé la chaine de la solidarité
    pour donner simplement à boire et à manger à des familles défavorisées,
    et que chaque jour des bénévoles prennent leur temps pour tenter de lutter,
    Contre la précarité, l’exclusion et la faim pour leur donner un peu d’humanité!

    J’espère qu'un jour les politiciens qui ont la chance de vivre décemment,
    Comprendront un jour que beaucoup de personnes vives in indécemment,
    Qu’ils vivent dans la misère et dans la précarité,
    Mais avec le seul envient de vivre leur vie dans de meilleures conditions,
    Et espérer à un avenir plus prometteur et croire à la reconversion,
    Ils vivent avec l’espérance qu'un jour ce sera possible de toute façon...

    Alors, aujourd’hui je dépose ces larmes qui coulent au fon de mon c½ur,
    Ou tout simplement dire les sentiments que j’ai au plus profond de moi,
    Car j’aimerais tellement que mes sentiments soient réciproques,
    Car rien ni personne ne pourra calmer leur douleur et leur entorse.

    J’ai toujours cette petite étincelle qui guide mon âme et mon éprit,
    Pour donner un peu d’amour, d’’amitié et de plaisir,
    A des hêtres qui n'ont plus les moyens de vivre ou de survivre.

    Alors, au nom de tous ceux que vous avez aidés et que vous aiderez encore,
    Je vous dis merci et je vous félicite pour votre dévouement et votre générosité,
    Je remercie les restos du c½ur qui chaque jour donne simplement à boire et à manger
    et faire renaitre un peu de chaleur et d’amitié dans leur foyer
    Alors, moi, humble poète je leur tire bien bas mon chapeau ! ! !

    Amitié poétique par Bruno
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :